Pourquoi les artistes choisissent-ils la Seine & Marne ?

Comment rester proche de l’excitation parisienne sans en subir les nuisances sonores?

C’est la question que je me suis posé un soir, ligne 2, station Pigalle, coincé entre un homme à la corpulence généreuse et la porte automatique du métro.  La ville lumière qui m’avait tant ébloui me semblait d’un coup terne, couleur bitume parisien.
 
Cependant, impossible pour moi de renoncer à tant de culture et de patrimoine, alors je me devais de rester proche de Paris. La banlieue, pourquoi pas ! Mais quelle banlieue ?
 
Après quelques recherches et à ma grande surprise, la Seine & Marne s’est révélée comme une évidence car ce département de la région parisienne a toujours été une terre d’accueil et une source d’inspiration pour de nombreux artistes.
 
Son calme, sa verdure, ses forêts et son patrimoine à moins d’une heure de Paris ont séduit de nombreux peintres du XIXe.
 
L’on pourra citer, parmi les peintres, Camille Corot, considéré comme le plus grand paysagiste français du XIXe, Narcisse-Virgile Diaz de la Pena, Théodore Rousseau et surtout Jean-François Millet, connu surtout pour ses sujets rustiques.
 
Les "Deux Soeurs Jumelles" immortalisées par le film de Jacques Demy, dans "Les Demoiselles de Rochefort", Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, séjournèrent également du côté de Seine-Port et de Nandy.

Parmi les Seine-et-Marnais d’adoption ou d’origine, on trouve Rosa Bonheur, mais aussi l’acteur sociétaire de la Comédie française Constant Coquelin (1841-1909), le célèbre musicien de jazz manouche Django Reinhardt, et même le photographe Henri Cartier-Bresson qui y est né…
 
Et plus récemment, c’est la rock star Pete Doherty qui a immigré en Seine & Marne !
Alors chérie : fais tes valises, on part en Seine & Marne.
 
Un artiste anonyme